Mosaiques 9

L’insertion au cœur de notre action

Qui sommes-nous ?

Mosaïques9 est une association laïque de proximité dans le neuvième arrondissement de Paris. Son but est d’aider les parents et leurs enfants, ainsi que les adultes isolés à réussir leur insertion. Notre association est reconnue d’intérêt général et agréée « Espace de Vie Sociale ». La force de Mosaïques9 réside dans son accueil, son écoute et l’accompagnement personnalisé qu’elle propose aux familles.

Nos activités

Mosaïques9 propose plusieurs activités aux petits comme aux grands : cours d’alphabétisation, cours de français langue étrangère (FLE), accompagnement scolaire, des ateliers informatiques, des espaces de rencontre ou encore des ateliers de couture et customisation. L’association apporte également son aide dans les démarches administratives…

adhérents

nationalités

bénévoles

heures de bénévolat

Nos sorties

Nous organisons chaque semaine des activités pour tous les âges. Sorties pédagogiques, culturelles, rencontres, il y en a pour tous les goûts ! Vous pouvez consulter les dates de nos prochains événements ci-dessous.

La parole de nos adhérent(e)s

Lors d’un atelier d’écriture, les participants ont pu raconter leurs histoires, leurs rêves, leurs projets, mais aussi leurs peurs et leurs doutes.

La première fois

Un jour après avoir eu mon bac j’ai pris la décision avec ma famille de venir en France.

C’était la première fois que je prends l’avion, j’étais un peu stressée.

C’était un matin très tôt. Il faisait encore noir, il n’y avait personne dans la rue, j’ai mis mon bagage à peser et après je suis montée dans l’avion.

Une fois arrivée à l’aéroport j’ai trouvé le monsieur qui m’attendait avec mon nom et prénom écrit sur une affiche.

Direction la Bourgogne Auxerre.

J’étais fascinée par la verdure au bord de la route, c’était comme si j’étais dans la campagne au village de mon grand-père au Maroc, un très beau village où on voit toutes les saisons.

Loubna

Dans ma vie d’homme

Dans ma vie d’homme, il y a des choses bien et des choses tristes.

Il y a des joies quand je réussis dans mon travail.

Il y a beaucoup d’amour pour tout le monde.

Il y a l’odeur de mon pays qui est dans mon cœur avec ses rues et la mer.

Il y a la tristesse et le chagrin qui me font penser à mes neveux tout le temps.

Il y a la joie quand je serai dans ma maison que je rêve.

Il y a dans ma vie une femme qui est dans mon imagination, mes enfants et ma vie, comment la faire ici en France.

Comme on dit : quand il y a la vie il y a l’espoir.

Djilali

Je me souviens

Je me souviens mon grand-père quand il m’attendait à côté de la porte pour me donner de l’argent pour acheter des choses à manger ou des bonbons.

Je me souviens que je cuisinais pour le premier repas et ma mère me disait « c’est très bien ».

Je me souviens ma cousine quand on parlait toute la nuit sans dormir.

Je me souviens la naissance de mon petit frère et je m’occupais de le changer et de donner le biberon.

Je me souviens le jour de rentrée à l’école et l’odeur des livres dans le nouveau sac à dos.

Je me souviens mes belles robes que ma mère a achetées dans notre fête de l’Aïd.

Heba

Dans ma vie de femme

Dans ma vie de femme, il y a chaque jour où je me lève quand le soleil pointe son nez.

Dans ma vie de femme, la lessive occupe une grande partie de mon temps.

Dans ma vie de femme, je vois mes enfants heureux, je me réjouis déjà du bébé qui va naître bientôt.

Dans ma vie de femme, je fais des projets pour chacun. Je vois déjà celui-ci ou celle-là fonder une famille.

Dans ma vie de femme, mon cœur d’épouse et de mère me lie à jamais aux miens.

Dans ma vie de femme, je veux me reposer un peu, mais ce n’est pas facile.

Houria

La première fois

La première fois que j’ai appris la couture, j’ai essayé de gagner de l’argent avec le travail.

Je trouve un peu d’argent pour acheter des tissus, le fil, les aiguilles.

Et un jour je demande à une dame dans la pharmacie : elle m’a dit de lui ramener des draps, des serviettes.

Elle m’a donné une caution de 400 euros. Je suis très contente car c’est un bon salaire.

Elle m’a dit, pourquoi tu ne te fais pas déclarer que tu travailles chez toi ?

J’ai déclaré, j’ai continué de travailler, ça a marché très bien, j’ai gagné de l’argent.

Et le jour où j’ai voyagé en Espagne et où j’ai demandé le visa, j’ai montré mes fiches de paie.

Zahra

Moi toute seule

Je suis toute seule sur terre qui vient en France sans famille, sans amie, et je viens pour mon amour.

Moi toute seule qui n’aime pas le chocolat.

Moi toute seule qui boit de l’eau après du thé.

Je suis seule qui préfère sortir au théâtre sans accompagnateur.

Je suis seule qui pleure quand je vois le film d’amour.

Je suis toute seule qui suis triste quand je vois un musicien ambulant dans le métro.

Je suis toute seule qui fais la vaisselle avant de dormir.

Nous sommes les seuls Arméniens qui préférons écouter la musique arabe dans notre voiture.

Arpine

Association Mosaïques9

24 rue de la Rochefoucauld

75009 Paris

Tél. : 01 42 81 36 18

Accueil

Du lundi au vendredi

Le matin de 9h-12h

L'après-midi de 14h-17h

Nos sorties

Consulter l'agenda